inertie thermique déphasage thermique

Déphasage thermique et maison bioclimatique

Quel est le rôle du déphasage thermique dans la conception de la maison bioclimatique? Comment optimiser l’effet du déphasage thermique pour plus de confort à l’intérieur de la maison bioclimatique, en particulier en été?
Dans la suite de cet article , je vous propose de découvrir:

  • la problématique – pourquoi une maison qui ne profite pas du déphasage thermique risque de ne pas toujours être confortable, même si celle ci est bien isolée?
  • le fonctionnement du déphasage thermique le jour et la nuit pour plus de confort dans la maison
  • quels matériaux peuvent apporter de l’inertie thermique pour un déphasage thermique?

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à continuer la lecture:

C’est quoi l’inertie thermique et comment elle est liée au déphasage thermique?

L’inertie thermique c’est la capacité de certains matériaux de stocker la chaleur, ce qui cause le déphasage thermique directement. L’inertie thermique réduit les hauts et les bas de températures de la journée. En été , elle va réduire le pic de chaleur en fin de journée. En hiver l’inertie thermique permet de profiter plus longtemps des rayons solaires (ou des apports solaires directs comme on aime les appeler) Donc, l’inertie thermique c’est bel et bien une astuce bioclimatique utile en été comme en hiver. Et c’est aussi une astuce qui n’a pas été inventé aujourd’hui!

Maison écologique c'est quoi ( aussi saine et instagrammable 🙂 )

L’inertie thermique est très présente dans les anciennes maisons en maçonnerie,e t dans les maisons des pays chauds, où elle contribue à vivre mieux sans climatisation. Quels sont les matériaux à forte inertie thermique?

Pour simplifier les choses, on peut dire que l’inertie thermique est caractéristique des matériaux lourds et massifs. Comme par exemple un mur en maçonnerie de pierre, un mur en brique, une dalle en béton… Inertie thermique et charme de la maçonnerie pour la déco vont main dans la main! Et oui, même si vous décidez de doubler vos murs par l’intérieur en rénovation, vous pouvez toujours garder un mur intérieur ( idéalement face à une baie vitrée pour) pour amplifier les bienfaits bioclimatiques et profiter de l’inertie thermique et de la déco authentique de charme de celui ci !

La problématique- l’exemple de la maison bois en été lorsqu’elle manque de déphasage thermique

L’isolation thermique de la maison et sa capacité d’assurer le déphasage thermique sont deux choses très différentes. L’isolation thermique, liée à l’étanchéité à l’air permet de réduire la consommation d’énergie pour le chauffage en hiver. Cependant, en hiver comme en été, les rayons solaires entrent par les fenêtres de la maison et contribuent à réchauffer l’air à l’intérieur de celle ci, au même titre que nos activités dans la maison- cuisine, bain…
En été, certaines maison restent fraîche et d’autres sont vite en situation de surchauffe. Pourquoi? C’est là qu’on commence à parler d’inertie thermique de la maison et de déphasage thermique.
Typiquement la maison en bois est une maison qui manque d’inertie thermique et risque d’être en situation de surchauffe en été, même si elle est très performante en hiver.

Exemple de maison à faible inertie thermique et risque de surchauffe en été

Voilà pourquoi, on dit que la maison bois est très adaptée pour les climats qui ne risquent pas de surchauffe trop souvent- avec un été frais ou nuageux.

Le fonctionnement du déphasage thermique le jour et la nuit pour plus de confort dans la maison

Exemple de fonctionnement du déphasage thermique en été pendant la journée. l’énergie solaire est stockée pour garder la maison fraîche pendant quelques heures.

Lorsque l’intérieur de la maison comporte au moins un matériau exposé à forte inertie thermique, celui ci ralentit l’augmentation de la température de l’air. La chaleur est effectivement absorbée par ce matériau qui permet de garder la maison fraîche pendant quelques heures. C’est le fonctionnement du jour du déphasage thermique- lorsque le gain d’énergie est le plus important.

Lorsque sa capacité d’absorber la chaleur est utilisée, il va commencer à en émettre et va réchauffer l’air intérieur.

Principe de focntionnement du déphasage thermique la nuit. La chaleur est émise par l’élément à inertie quelques heures plus tard. La ventilation nocturne permet de rafraîchir alors la maison.

Le matériau à forte inertie thermique va donc émettre de la chaleur la nuit. En même temps à l’extérieur l’air va se rafraîchir car le soleil va se coucher. Il devient donc possible d’ouvrir les fenêtres de la maison pour forcer la ventilation nocturne. De cette manière la chaleur est évacuée et l’intérieur de la maison rafraîchi, prêt pour recommencer une nouvelle journée de temps chaud.

Résumé – pourquoi le déphasage thermique est-il important?

Le diagramme ci dessous regroupe les points principaux du principe de fonctionnement d’une maison sans inertie thermique, et du déphasage thermique le jour et la nuit.
Le déphasage thermique permet de garantir le confort thermique en été dans la plupart des climats européens, sans recours de climatisation.

déphasage thermique pour maison bioclimatique le principe
Le principe de fonctionnement du déphasage thermique pour la maison bioclimatqiue

Quels matériaux pour encourage le déphasage thermique et en profiter pleinement en été?

les besoins d’inertie thermique pour garder une maison fraîche varient en fonction du climat. De règle générale on considère les matériaux lourds de maçonnerie comme des matériaux qui apporter suffisamment de l’inertie thermique pour le déphasage thermique. Pour cette raison, les anciennes maisons passoires à énergie en hiver sont cependant confortables en été.

Pour certains climats avec de faibles besoins en rafraîchissement, l’utilisation de matériaux d’isolation plus denses permettent d’apporter de l’inertie thermique et d’améliorer la qualité de vie en été. Il s’agit principalement de la fibre de bois, utilisés sous forme de panneaux semi rigides.

L’isolation thermique par l’extérieur de la maison afin de favoriser le déphasage thermique

Quelques exemples de matériaux de construction qui peuvent apporter un déphasage thermique grâce à leur inertie.

Si vous avez un projet de faire construire une maison maçonné- avec des blocs agglo, des briques monomur ou encore du béton cellulaire, envisagez de l’isoler par l’extérieur.

En effet, même pour le mur en brique monomur très performant , la résistance thermique de celui ci se situera, en fonction du fabriquant, entre 2.60 et 3.30 m².K/W. Celle ci n’est pas suffisante pour répondre à la réglementation thermique et nécessite une couche d’isolation thermique supplémentaire.

placer celle ci sur la face extérieure permet de préserver les avantages de la maison monomur ( notamment le confort en été grâce au déphasage) et d’atteindre une performance thermique suffisante, une résistance thermique du mur supérieure à 4.5 m².K/W .

Le même principe serait valable avec les autres types de maçonnerie, à la différence près que l’épaisseur de l’isolation thermique posée par l’extérieur devrait être adaptée en fonction de la résistance thermique du mur.

devis construction de maison