Pont thermique et l’isolation

Le pont thermique est un défaut de l’isolation thermique de la maison. Dans la construction neuve les ponts thermique sont mieux traités . En rénovation, les ponts thermiques sont plus souvent négligés et relativement nombreux. L’isolation par l’intérieur est reconnue comme une cause de nombreux ponts thermiques et pourtant, peu de maisons sont isolées par l’extérieur en rénovation. Le rupteur de pont thermique est une solution qui peut dans certains cas apporter des solution, une fois de plus plus facilement dans la construction neuve.

Les maisons ont des points délicats pour ce qui concerne l’isolation thermique: le pont thermique fenêtre, le pont thermique à la jonction des murs extérieur avec des murs porteurs intérieur, dalles et toiture…

La présence de ponts thermique peut être la cause de pathologies et problème liés à la présence d’humidité comme la parois froide, la condensation ou même les moisissures. De plus, les ponts thermiques sont la cause de fuite de chaleur en hiver qui nuisent à l’efficacité des travaux de rénovation énergétique et font grimper la facture de chauffage rapidement.

Pour des informations sur les ponts thermiques les plus fréquents et leur traitement, vous avez la possibilité de continuer la lecture:

Pont thermique et pose de l’isolation

L’isolation thermique par l’extérieur permet de résoudre un bon nombre de ponts thermiques naturellement, sans utilisation de rupteur de pont thermique. Les ponts thermiques les plus courants, comme la jonction entre dalle et mur extérieur ou encore entre mur extérieur et mur porteur intérieur se trouve ainsi résolue.

L’isolation thermique par l’extérieur permet également de profiter d’avantages sur le plan bioclimatique- l’inertie thermique de la maison est préservée pour un meilleur confort en été.

L’isolation thermique posée par l’intérieur est reconnue comme source d’imperfection , en particulier en rénovation. Pourquoi elle reste la solution le plus souvent retenue en rénovation? D’une part les anciennes habitudes sont difficiles à perdre même quand elles ne sont pas très bonnes. D’autre part, le doublage par l’intérieur est moins cher si le ravalement de la façade ou la réfection de la couverture ne s’imposent pas.

ponts-thermiques (4)

Pont thermique fenetre , jonctions murs planchers/ toiture- comment identifier les ponts thermiques ?

Comment identifier les ponts thermiques dans une maison qui a été rénove?  Il existe plusieurs façon d’identifier un pont thermique:

Trouver des professionnels pour faire construire sa maison familiale bioclimatique - demande de devis en ligne

  • la sensation de parois froide est souvent un signe de non continuité de l’isolation thermique et de pont thermique par conséquence
  • pont thermique moisissure :sur une parois froide, on voit apparaître un phénomène de condensation parce que l’air peut contenir moins d’eau arrivé à une baisse de température. La condensation à répétition au même endroit est une cause certaine d’apparition de moisissure et signe de pont thermique à traiter
  • pour les ponts thermiques moins importants et moins évidents à détecter, la photographie avec une caméra infrarouge en hiver pendant la saison de chauffe permet d’identifier facilement les endroits de fuite de chaleur
    pont thermique fenetre

Il existe des endroits de la maison qui sont des « classiques » du pont thermique, et donc par conséquent assez faciles à identifier ( mais parfois moins faciles à traiter correctement). Voici quelques exemples d’endroits propices aux ponts thermiques non traités :

  • la pose de fenêtre- pour éviter un pont thermique, la fenêtre devrait idéalement être posée en applique, en continuité avec la couche d’isolation thermique
  • pour l’isolation par doublage intérieur, toutes les jonctions entre mur extérieur et mur porteur intérieur, dalle, toiture..
  • pour l’isolation thermique par l’extérieur, les avancées de structure pour raisons architecturales, les acrotères, les avancées de toiture, les balcons et terrasses

Ponts thermiques et ITE – ce qui nécessite un traitement particulier

L’ITE est de loin une solution plus performante que le doublage des murs par l’intérieur. L’isolation thermique par l’extérieur ne résout pas  les problèmes liés aux dépassés de dalles ou de toiture et les balcons en continuité avec la structure du bâtiment. La  désolidarisation, le rupteur de pont thermique ou plus simplement les éléments suspendus à la structure porteuse permettent de réduire considérablement le pont thermique et d’améliorer la performance.

rupteur pont thermique

Il est important de noter également que certains modes constructifs sont réputés êtres moins susceptibles aux ponts thermiques, comme par exemple l’ossature bois.  Privilégier ces modes constructifs pour les travaux d’extension, de surélévation de la maison permet de mieux traiter la partie neuve d’une maison agrandie.

Retrouvez les informations présentées dans cet article regroupées dans la présentation diaporama vidéo ci dessous si vous préférez ce format de lecture:

 

 

Google+ Comments

Publié dans Maison bioclimatique-infos Tagués avec : , , , ,