La maison solaire- dispositifs pour optimiser les apports solaires

Comment optimiser les apports solaires de la maison bioclimatique? Si aujourd’hui on se concentre essentiellement sur l’optimisation des apports solaires directs, dans les années 70 on a vu apparaître de nombreux dispositifs bioclimatiques qui permettent de:

  • optimiser les apports solaires et éviter l’éblouissement
  • mieux distribuer les apports solaires, avec un décalage dans le temps
  • contrôler la distribution des apports entre distribution immédiate ou avec déphasage thermique, en fonction des besoins.

La maison bioclimatique et les apports solaires directes

Comment fonctionnent les apports solaires directs? C’est très simple: il suffit de placer une large baie vitrée au Sud. Cette baie vitrée va laisser passer l’énergie solaire et va chauffer la pièce.

  • dans la présence d’un matériau à forte inertie thermique, une partie de cette énergie sera absorbée et restituée plus tard ( idéalement la nuit) lorsqu’on a plus besoin d’énergie
  • les apports solaires directs peuvent provoquer certains désagréments comme l’éblouissement, ou la surchauffe au moment où on a le plus d’énergie solaire disponible, et le moins besoins- le midi

La maison bioclimatique- quelles alternatives aux apports solaires directes?

 

Pour avoir des apports solaires directs suffisants , il convient de placer de larges baies vitrées au Sud, d’où le problème lié à la surchauffe le midi et à l’éblouissement. En plus, par ces larges baies vitrées, on va également perdre beaucoup d’énergie la nuit.

Le double mur bioclimatique

maison-bioclimatique-solaire

La maison bioclimatique solaire- comment optimiser les apports de chaleur gratuits

Imaginons qu’on place une obstruction derrière une partie des baies vitrées orientées au Sud, sous la forme d’un mur fait d’un matériau à forte inertie thermique, et pourquoi pas peint en noir. Que va-t-il se passer dans ce cas?

Trouver des professionnels pour faire construire sa maison familiale bioclimatique - demande de devis en ligne

  • le soleil va traverser les vitres et va ensuite chauffer la surface du mur derrière
  • petit à petit, le mur va continuer à absorber de l’énergie solaire et va se réchauffer
  • la nuit, le mur va restituer sa chaleur vers l’intérieur de la maison, au moment où nous avons le plus besoin d’énergie solaire, mais pas d’apports. Ce transfert se fait par conduction.

Imaginons maintenant qu’on place une petite ouverture en haut et en bas de ce mur. Si on a besoin de faire entrer la chaleur captée tout de suite, sans attendre qu’elle soit restituée par conduction, ces deux petites ouvertures vont nous permettre de créer une boucle de circulation d’air.

Ainsi la distribution des apports solaires se fait:

  • par conduction à travers le mur massif
  • par convection grâce aux ouvertures haute et basse

La maison bioclimatique- construire une véranda solaire- oui, mais bien conçue!

Une véranda peut fonctionner selon ce même principe, mais à condition d’être bien conçue. C’est en particulier l’interaction entre la véranda qui sera dès lors une serre bioclimatique- et l’intérieur de l’habitation qui devrait être bien conçue.

La serre bioclimatique et les combles chauffants

Le même fonctionnement peut s’appliquer sur un volume plus grand, même exploitable- c’est la serre bioclimatique, ou la véranda bioclimatique.

Alternativement, on peut placer cette espace dédié à la collecte d’énergie solaire sur la toiture de la maison- les combles chauffants. Cependant, cette alternative est moins utilisée que la véranda bioclimatique car elle offre plus de contrainte et moins d’avantages…

Demande de devis pour l’installation d’une serre bioclimatique- comparez 5 devis pour travaux gratuits et sans engagement

 

Google+ Comments

Publié dans Maison bioclimatique-infos Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*