La maison bioclimatique aujourd’hui

La maison bioclimatique des années 70 était une maison « post premier choc pétrolier » qui répondait à un besoin double:

  • celui de l’économie d’énergie- choc pétrolier oblige
  • celui de recréer des liens avec la nature et vivre naturellement- une tendance sociétale de cette période.

Plus tard, dans les années 80,  la maison bioclimatique a perdu de sa popularité, nous nous sommes retourné vers des solutions de maintien du confort à l’intérieur des habitations liées à l’utilisation des énergies, en cherchant tout de même à:

  • améliorer la performance des équipements
  • améliorer la performance de l’enveloppe des bâtiments à travers une meilleure isolation par exemple

La maison bioclimatique moderne- une maison hybride

Pour moi la maison bioclimatique moderne est une maison hybride car elle reprend les principes de la conception bioclimatique, mais également profite :

  • des avancées technologiques en terme d’équipements utilisés pour la production d’eau chaude et de chauffage (pompe à chaleur, géothermie etc)
  • de l’intégration des énergies renouvelables et en particulier le solaire thermique et le solaire photovoltaïque

La maison bioclimatique moderne- une maison confortable  par tout temps

Nous parlons beaucoup du confort de la maison bioclimatique, et plus généralement de la maison moderne lorsque les conditions à l’extérieur sont extrêmes: il fait trop chaud ou trop froid. Mais bien souvent, nous sommes obligés à rester à l’intérieur, alors que dehors il fait beau. Pensez à toutes ces journées de beaux temps de travail- si la possibilité se présentait, vous alliez sortir…

Qu’en est-il de la maison moderne dans ces cas? La maison moderne doit proposer un environnement sinon équivalent à celui de l’extérieur, au moins comparable et largement acceptable… Le bon sens nous dit qu’il faudrait dans ces cas modifier le moins possible les conditions extérieurs.

Trouver des professionnels pour faire construire sa maison familiale bioclimatique - demande de devis en ligne

Dans ce sen, la maison bioclimatique avec son enveloppe qui change en fonction des besoins paraît être une bonne solution…

La maison confortable : deux approches

Pour une maison qui propose des conditions de confort par tout temps, on a vu se développer deux approches:

  • la maison dépendante des services et réseaux
  • la maison bioclimatique

Chaque approche a ses avantages et inconvénients. La maison dépendante des réseaux fait rêver car on imagine la maison parfaite virtuellement possible dans tout climat. Comme la maison en verre de Mies Van der Rohé. Son enveloppe est entièrement composé de verre, et elle dépend largement des réseaux pour assurer des conditions de confort. Dans les temps contemporains je songe aux constructions faites à Dubaï.

L’inconvénient de cette approche, c’est bien la dépendance des énergies.

La maison bioclimatique des années 70 de son côté propose des conditions de confort avec moins d’énergie. Cependant, sa conception doit être adaptée au climat et aux conditions d’extérieur. Voici les inconvénients de la maison bioclimatique:

  • l’adaptation de l’enveloppe nécessite un effort de la part des habitants
  • il n’existe pas au jour d’aujourd’hui une « pile naturelle » qui permettrait de stocker par exemple le trop d’énergie d l’été et l’utiliser l’hiver

La maison bioclimatique moderne cherche donc un compromis entre ses deux solutions- le tout réseaux et le tout naturel- pour assurer des conditions de confort.

 

Google+ Comments

Publié dans Maison bioclimatique- confort Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*