Construire une maison qui reste fraîche en été

Les principes bioclimatiques de  » bon sens » permettent de garder la maison fraîche en été et se rafraîchir sans avoir besoin de recourir à la climatisation en été dans nombreux cas. A l’approche de l’été, je voudrais faire un rappel de quelques principes simples pour réduire le besoin en climatisation et assurer le confort d’été.

Construire sa maison bioclimatique et fraîche en été

Si en hiver encourager les apports solaires est un avantage, en été on cherche à se protéger des apports excessifs.
Comment la maison chauffe-t-elle en été?

  • les apports solaires- les rayons solaires chauffent l’air à l’intérieur de la maison à travers les vitres , mais aussi es murs et la toiture
  • nos activités à l’intérieur de la maison contribuent à monter la température de l’air et en particulier l’utilisation de certains appareils électriques comme l’ordinateur, le lave linge, le réfrigérateur…
  • l’air extérieur pénètre la maison à travers la ventilation et les imperfections de l’étanchéité à l’air- infiltrations non contrôlées- l’air à l’extérieur étant plus chaud, la maison se réchauffe

Construire sa maison bioclimatique et fraîche en été- comment se protéger ?

Pour diminuer les risques de surchauffe en été il convient de se protéger des apports excessifs. Je ne vais pas parler ici des apports internes, qui font l’objet d’un autre article.

Pour réduire les apports solaires de l’extérieur il convient bien sûr de se protéger:

  • protéger les ouvertures ( fenêtres) avec des brise-soleil adaptés
  • protéger l’enveloppe du bâtiment avec des dispositifs qui créent de l’ombre ( végétation, sur toiture…)
  • mettre en place une isolation performante de préférence par l’extérieur (ITE) pour préserver l’inertie thermique de l’intérieur
  • pour les constructions en ossature bois, privilégiez les isolants dits à déphasage (moindre que celui d’un mur en matériau lourd, mais toujours mieux que la laine minérale…) comme la laine de bois par exemple
  • assurer une parfaite étanchéité à l’air de la maison, limiter la ventilation au stricte nécessaire, fermer portes et fenêtres en été
  • rafraîchir le jardin à travers des dispositifs naturels- la végétation bien placée, un étang naturel de baignade

 

Construire sa maison bioclimatique et fraîche en été- comment se rafraîchir ?

Pour se rafraîchir naturellement, on peut utiliser deux outils assez puissants si on s’en sert correctement:

Tout projet de construction de maison commence avec un cahier des charges! Le cahier des charges est un document important pour vous et pour le professionnel chargée de l'étude pour la construction de votre maison bioclimatique. Dans la vidéo ci dessous, vous pouvez voir pourquoi et comment s'en servir au mieux:
  • l’évaporation
  • la surventilation nocturne

L’évaporation est le seul moyen naturel pour réellement faire baisser la température quand il fait très chaud dedans comme dehors. On peut asperger de gouttelettes d’eau la toiture ou la terrasse devant la maison pour réduire la température de l’air. Il est également possible d’utiliser un brumisateur pour réduire la température dans un patio ombragé et obtenir un espace extérieur avec un micro climat très différent de celui ailleurs.

Le soir venu, on peut ouvrir largement les fenêtres de la maison pour laisser l’air frais de l’extérieur rafraîchir la maison. Il est intéressant de rafraîchir l’espace devant les façades Sud et Ouest de la maison avant en utilisant l’évaporation. On peut également étendre des tissus humides devant les fenêtres.

Pour encourager la circulation de l’air, il est intéressant d’ouvrir des fenêtres sur façades opposées de la maison ( Nord et Sud par exemple) . Il est également possible de créer des boucles de circulation de l’air en ouvrant des fenêtres sur différents étages. Pour cela, il faut avoir une trémie dans le plancher intermédiaire qui permet la circulation de l’air.

Construire sa maison bioclimatique et fraîche en été- comment garder la fraîcheur ?

Pour garder la fraîcheur le plus longtemps possible le lendemain, on utilise l’effet du déphasage thermique. Le déphasage thermique est produit par certains matériaux lourds à forte inertie thermique – comme la pierre, la brique, la terre crue… Ces matériaux absorbent la chaleur le jour et la restituent avec plusieurs heures de décalage- le soir quand on peut ouvrir les fenêtres et ventiler.

 

Si votre maison est construite en ossature bois vous avez deux options pour assurer le confort d’été en utilisant l’inertie thermique:

  1. construire un mur à l’intérieur de la maison en matériau à forte inertie (pierre, briques, terre crue…). Ce mur devra traverser tous les niveaux de la maison.
  2. privilégier les matériaux d’isolation réputés à fort déphasage thermique ( comme al laine de bois par exemple) Il faut cependant noter que la capacité de déphasage de ces matériaux est supérieure à celle de la laine minérale, mais de loin inférieure à l’inertie thermique d’une maçonnerie en pierre par exemple.
devis construction de maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *